Journée d’information sur le programme PRIMA à l’Anvredet

L’Anvredet a organisé , aujourd’hui, une journée d’information sur le programme PRIMA en colloboration avec la Dgrsdt.

La journée d’information a connu la présence de plusieurs partenaires du programme PRIMA ( CRAPC, CRTSE,SEAAL, Direction des forêts, AMENHYD, les cadre de l’ANVREDET et dautres participants.

L’objectif de cette journée a consisté à présenter l’appel à propositions 2022 du programme PRIMA, de mieux rendre compte des règles de participation et de financement et maitriser les différents aspects relatifs à la préparation des propositions.Aussi permettre d’avoir une idée plus claire sur les étapes à suivre pour soumettre une propositions de projet de coopération de haut niveau.D’autre part, les différents institutions Algériennes impliquées dans le projet MARA-Mediterra ont exposé les solutions basées sur la nature qu’ils comptent mettre en œuvre afin de surmonter les obstacles qui ont contribué à ralentir le succès du projet de barrage vert algérien, un ambitieux projet de boisement lancé pour lutter contre la désertification.

La nouvelle approche sera basée sur la création artificielle d’un micro-écosystème au niveau de chaque plante forestière, l’utilisation d’énergies renouvelables, la valorisation des sous-produits du traitement des eaux usées et l’utilisation d’outils de suivi numériques.Pour rappeler, PRIMA est un partenariat pour la recherche et l’innovation dans la région méditerranéenne sur les systèmes alimentaires et les ressources en eau pour des sociétés méditerranéennes durables et inclusives.

L’objectif général de PRIMA est de renforcer la coopération dans le domaine de la recherche et de l’innovation entre les pays méditerranéens afin de développer des solutions innovantes permettant de contribuer aux défis de production alimentaire durable et de sécurité en eau dans la région méditerranéenne.

Ce programme prend la forme d’une initiative conforme à l’article 185, dans le cadre d’Horizon 2020.

La journée a été riche en informations et en échanges d’idées. Il a été clôturé par un mot du directeur général de l’Anvredet.