Avis de consultation

L’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique (ANVREDET), lance une Consultation pour l’assistance technique pour la certification de I’ECO-CERT conformément au descriptif technique .

Participation de l’ANVREDT à la 3ème édition du Salon International de la Récupération et de la Valorisation des Déchets REVADE

L’ANVREDET a participé à la troisième édition du salon international de la récupération et de la valorisation des déchets « REVADE », du 08 au 10 octobre 2018 au palais des expositions, pins maritimes, Alger. Organisée par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et la SAFEX en collaboration avec l’Agence Nationale des Déchets (AND) , sous le patronage de la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables. Cette édition a été dédiée à l’entrepreneuriat circulaire, levier de développement de la gestion des déchets».

L’objectif principal de cet événement était de faire connaître les équipements et les technologies utilisés dans le domaine de la transformation et du recyclage des déchets. Le salon REVADE a visé particulièrement à la promotion de la gestion des déchets industriels tout comme les activités liées à la récupération et le recyclage. Il a également encourager l’investissement et la création d’entreprises dans ce domaine.

L’évènement a été inauguré par Son Excellence Madame la Ministre de l’Environnement et des Énergies Renouvelables “Fatma Zohra ZEROUATI, Mme. Ouahiba BEHLOUL “Directrice Générale de la CACI” et M. Lee EUN-YONG “Son Excellence l’Ambassadeur de la Corée du Sud à Alger” , des responsables de l’AND et les collectivités locales, suivie par une visite des stands.

Son Excellence Madame la Ministre de l’environnement et des Énergies Renouvelables, lors de sa tournée au niveau des stands d’exposition du salon Revade, , s’est entretenue avec le représentant de l’Anvredet Mr.Dalí Bay Rafik Chef de département valorisation où il a présenté le rôle de l’agence dans la valorisation des résultats de la recherche et l’accompagnement des porteurs de projets à la création de la start-up. Madame la Ministre a encouragé l’anvredet a suivre ses efforts dans l’accompagnement des projets et la création des micro-entreprises innovantes.

Le salon REVADE a connu la participation de plus de 50 exposants nationaux et étrangers activant dans le secteur de la collecte, la transformation et la gestion des déchets, dont la Chine était l’invitée d’honneur.

En marge de la manifestation environnementale, la première journée d’étude a été organisée, sous le thème “L’économie circulaire : une industrie au service du traitement écologique des déchets” , la deuxième journée d’étude a été sur sur l’entrepreneuriat dans la gestion des déchets, a été animée par des experts nationaux et internationaux SUEZ FRANCE , KETTI et AMENHYD.

À l’issue de cette rencontre, plusieurs débats et tables rondes se sont déroulés et ont traités les thématiques suivantes : la politique nationale en matière de gestion des déchets, l’investissement dans le domaine de la gestion des déchets et les projets de coopération internationale dans le secteur de la gestion des déchets.

L’ANVREDET a participé activement dans cette manifestation à travers un stand dans lequel il a exposé ses différentes activités ainsi que un prototype d’un porteur de projet accompagné par l’anvredet dans le domaine de l’environnement, M.BERZIG Mohamed, chercheur indépendant, qui a présenté sont procédé de fabrication de panneaux rigides en demi-plein à composition modulaire d’Arundo donax.

Séance de réévaluation des projets inscrits dans le processus d’accompagnement de l’ANVREDET depuis 2013.

Dans le cadre de ses activités scientifiques et la réévaluation des projets inscrits dans le processus d’accompagnement , l’ANVREDET a organisé le 04/09/2018 au niveau de son siège, une séance de travail avec les porteurs de projets et les experts dans divers domaines tels que la santé , droit, la technologie et l’industrie , afin de discuter de l’état d’avancement des projets.


Première édition du challenge sur les idées innovantes dans le domaine de la construction.

Sous le Haut Patronage de Monsieur le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Le Centre National d’Etudes et de Recherches Intégrées du Bâtiment (CNERIB) organise en partenariat avec la Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique (DGRSDT) et l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique (ANVREDET), du 8 au 10 Décembre 2018, la première édition du challenge sur les idées innovantes dans le domaine de la construction.
Cette manifestation s’adresse aux :

– Étudiants,
– Doctorants,
– Jeunes chercheurs,
– Autres porteurs d’idées innovantes.

Le CNERIB met en compétition de jeunes porteurs d’idées innovantes qui souhaitent s’engager dans ce challenge dans le but de concrétiser des solutions et des produits innovants utiles, sur les thèmes suivants:

1 – Matériaux de constructions;
2 – Systèmes constructifs;
3 – Economie – efficacité énergétique dans le bâtiment;
4 – Amélioration du cadre bâti et de l’environnement bâti;
5 – Gestion des risques majeurs;
6 – Building Information Modeling (BIM);
7 – Bâtiments intelligents.

Appel à candidature (mis à jour), Fiche Technique (mise à jour), Formulaire d’inscription (mis à jour), Nouvelle Affiche Promotionnelle : http://bit.do/egTQD
Nos Sponsors : Groupe Des Sociétés Hasnaoui, LafargeHolcim
Tags : #MHUV #CNERIB #DGRSDT #ANVREDET

#Concours #Challenge #Innovation #Construction

#Souidania #Alger #Algerie

#Etudiants #Chercheurs #Prix

Participation de l’ANVREDET aux journées de Clôture du programme Meet Africa

“MeetAfrica”, ambitieux programme pilote, entamé depuis près de deux ans, a permis à plusieurs jeunes algériens, camerounais, maliens, marocains, sénégalais et tunisiens diplômés de l’enseignement supérieur français ou allemand, de créer des entreprises à fort caractère technologique ou porteuses de solutions innovantes dans leur pays d’origine. Quelque 80 lauréats parmi 279 candidats africains diplômés de l’enseignement supérieur français ou allemand, ont bénéficié du financement, de l’encadrement et de l’accompagnement dans le cadre de ce projet qui vise à accompagner la diaspora africaine des pays précités dans la création d’entreprises innovantes dans leur pays d’origine: Tunisie (15), Algérie (16), Cameroun (13), Mali (6), Maroc (22) et Sénégal (8).

Meet Africa est un programme financé par l’Union européenne et l’ICMPD (Instrument Panafricain de 1,7 million d’euros) et a bénéficié d’un cofinancement du ministère français de l’Europe et des affaires étrangères.

Le but de Meet Africa est de contribuer à créer des emplois dans des pays où les taux de chômage sont élevés en transférant le savoir-faire des diasporas africaines diplômées d’Allemagne et de France vers leurs pays d’origine, et surtout en leur offrant des lignes de financement leur permettant de les réaliser. Le savoir-faire ne manque pas dans les pays du Sud, ce sont plutôt les lignes de financement des projets initiés par les jeunes qui sont difficiles.

L’accompagnement à la création d’entreprises innovantes, contribuant à la dynamisation des territoires et à la création de richesses et d’emplois qualifiés à long terme, en constitue un des axes majeurs. Des projets innovants, en majorité à composante technologique, dans les domaines suivants : agroalimentaire, environnement, énergie, nouvelles technologies, santé, etc.

Un modèle d’accompagnement né des meilleures pratiques européennes. Il mutualise les meilleures pratiques des programmes d’accompagnement les plus performants : le programme PACEIM de l’IRD, le programme Entrepreneurs en Afrique de Campus France, le programme Idées d’affaires pour le développement de la GIZ/CIM, tous 3 fusionnés dans Meet Africa.

Le programme MEET AFRICA a touché à sa fin; l’équipe du programme ont organisé les journées de clôture MEET AFRICA à Tunis du 12 au 14 septembre 2018. 40 des 70 lauréats de ce programme se sont réunis pour se mettre en réseau et participer à un cycle de formation sur mesure, couvrant des sujets clés relatifs à l’étape de lancement de leur activité.

La clôture officielle de ces journées a été marquée par la présence du Secrétaire d’État à l’Économie numérique, Habib Dababi, de hauts représentants de l’Ambassade de l’Union européenne, d’Algérie, du Cameroun, du Mali, du Maroc, du Sénégal, de France et d’Allemagne et du Directeur général adjoint de l’agence publique française Expertise France, Hervé Conan.

Meet Africa était un programme pilote. Mais ce programme n’aura de sens que si son action est pérenne. “Une seconde phase est en préparation. On réfléchit à un élargissement du programme à des diplômés de l’enseignement supérieur résidant dans d’autres pays européens autres que la France et l’Allemagne ainsi qu’à plus de pays d’origine” estiment les organisateurs.

L’ANVRDET a pris part à cet évènement par la participation de Mr.DALI BEY RAFIK; chef de département de valorisation et Mme.ABDERREZAK SAMIA; chef de département coopération.

 

Accord Cadre de Partenariat entre l’ANVREDET et le CRSTRA

 

Accord Cadre de Partenariat dans le domaine de la Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique entre l’ANVREDET et CRSTRA .

En marge du Salon des produits de la recherche un accord cadre de coopération a été conclue le 04 juillet 2018 au Palais des Expositions d’Alger , entre l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique (ANVREDET) et le Centre de Recherche Scientifique et Technique sur les Régions Arides (CRSTRA).
L’ accord cadre a pour objet de définir le cadre de coopération entre les deux parties en vue de la promotion de l’innovation et la valorisation des résultats de la recherche et ce par divers mécanismes qui seront mis en œuvre suivant un plan d’actions sur lequel travaillent les deux partenaires. Aussi l’accord cadre vise de définir le cadre de partenariat et de collaboration scientifique, technique et technologique et la mobilisation des compétences et des ressources des parties au bénéfice du pays et de sa population.

 

CONVENTION CADRE ENTRE #ANVREDET ET #ENSH

A l’occasion du salon national des produits de la recherche organisé par #DGRSDT en collaboration avec #ANVREDET , du 02 au 04 juillet 2018 au palais des expositions d’Alger, la Directrice Générale de l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique (ANVREDET), Docteur Demmouche Mounsi Nedjoua et le Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique (ENSH) , Professeur Mihoubi Mustapha Kamel ont procédé à la signature d’une convention-cadre de coopération dans le domaine de la valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique.

L’objet de la convention porte essentiellement sur la valorisation des résultats de recherche, le développement de la culture de l’innovation, le développement technologique et l’accompagnement en matière intellectuelle ainsi l’accompagnement des porteurs de projets au stade d’incubation, notamment les thématiques dédiées à l’économie et la valorisation des ressources en eau ainsi que la protection de l’environnement.

La mise en œuvre de cette convention sera envisagée dans un plan d’action qui sera élaboré incessamment entre les deux parties. Annuellement il sera enrichi et mesurer pour apprécier les résultats de la coopération.

 

Marathon de l’Innovation 2018

Marathon de l’Innovation 2018

Le marathon de l’innovation est un jeu d’entreprise où des porteurs de projets vont entreprendre durant leur cursus pédagogique à s'appuyer sur des projets vivants permettant de faire appréhender et assumer les risques propres à l'entreprise. Il joue le rôle de pré-incubateur pour les porteurs de projets dont le projet professionnel est de créer leur entreprise ou activité.
Le marathon de l’innovation est centré sur le potentiel, l'envie d'un individu porteurs de projet d'inscrire un projet entrepreneurial à un moment de son parcours professionnel pas forcément en sortie d'école, et uniquement comme créateur d'entreprise mais aussi comme intra preneur ou repreneur futur. C'est un révélateur de potentiel de l'individu et pour ceux qui ont un projet pour immédiat, d'opportunité d'affaires.
Le marathon de l’innovation est aussi un lieu de rencontre entre des profils ouverts à des opportunités professionnelles et des créateurs en herbe pouvant déboucher sur des constitutions d'équipes dès les prémices du projet.

Objectifs du Marathon 2018

L’objectif de cet évènement est d’accompagner une équipe projet jusqu’à la réalisation d’un Business plan. L’important, c’est de montrer à ces équipes que tout réside dans l’idée elle-même (croire en son idée) et de développer ainsi son esprit entrepreneurial.
En 600 minutes (6h), les porteurs de projets auront à mettre en application tous les aspects théoriques en mettant l’accent sur : la gestion d’équipe, de stress et de temps.
Formulaire d'inscription au marathon